GALERIE BERNARD BOUCHE
PETER JOSEPH
Peter Joseph    Sans titre, 2017. Acrylique sur toile de coton. 146 x 114 cm

Peter Joseph    Sans titre, 2017. Acrylique sur toile de coton. 146 x 114 cm


La galerie a le plaisir de présenter à partir du jeudi 29 septembre une exposition d’œuvres récentes de Peter Joseph, considéré comme l’un des grands artistes Britanniques de sa génération.

Le peintre abstrait Peter Joseph est né à Londres en 1929. Il a été reconnu, dans les années 70, pour ses peintures, de formes simples et formellement symétriques dans une palette de couleurs soigneusement étudiée, à deux couleurs, qui placent un rectangle dans un cadre d'une nuance plus sombre. Ses travaux sont caractérisés par une symétrie parfaite, où la couleur et la proportion peuvent être perçues comme une expression du temps, d'humeur ou de lieu. Par la suite, le papier de couleur coupé à deux tailles a formé le modèle pour les peintures que Joseph a travaillé pendant plus de 25 ans. Son format s'est éloigné de « l’architecture » établie pour diviser la toile en deux plans, horizontalement ou verticalement.

« La peinture n’est pas juste de la couleur. C’est de la lumière et de l’air que j’essaie de poser sur la toile, de l’ombre et de la lumière... Je tente de peindre l’atmosphère, de peindre la lumière elle-même ».

En regardant ses nouvelles peintures on pense immédiatement à cette affinité que Peter Joseph entretient avec le ciel et le paysage, depuis son atelier à Stroud où il vit et travaille, petite ville de Gloucestershire, au Royaume-Uni. Il y a désormais une liberté dans la composition, où la touche devient à la fois dynamique et souple, laissant en de nombreux endroits des zones non peintes, créant ainsi un nouvel espace, une émotion.

Dark Blue, Lemon and Pink (mai 2017) est l'une des toiles exposées. Toutes les formes dans cette peinture s'empilent comme une suite de rectangles à bords rugueux, quatre roses en dessous et après un intervalle une blanche, avec une forme bleue et une forme jaune se rencontrant en diagonale. Chaque rose est différent, et se rapproche dans le ton, arrivant spatialement dans des plans subtilement changeants. Le contraste bleu et jaune créé ci-dessus est entièrement différent, bien que le bleu et le rose plus fort alternent pour attirer l'attention visuellement, tout comme le jaune, selon l'endroit où le spectateur se concentre sur la toile et réussit à intégrer les relations entre chaque partie. Les lignes au crayon visibles tracent la forme exactement agrandie de chaque élément du modèle de collage. Cette stratégie introduit une distanciation par rapport à un processus intuitif et improvisé, sans pour autant diminuer la légèreté du toucher, de l'inattendu et de l'éclat dans le tableau fini.

Light Orange, Green, Blue, Lemon, Mushroom, Turquoise (novembre 2016) rappelle abstraitement une vue d'un intérieur à travers une fenêtre vers un paysage au-delà. Cette fois, les formes remplissent complètement la toile, chaque couleur étant prise en compte dans le titre. Les lignes au crayon sont à nouveau visibles, guidant la limite rectangulaire de la couleur.

On retrouve les œuvres de Peter Joseph dans de nombreuses collections publiques internationales: Tate Gallery et Arts Council of Great Britain, à Londres, Zurich Kunsthaus, Stedelijk Museum, Amsterdam, Walker Art Gallery, Minneapolis, Fogg Art Museum, Philadelphia, Solomon R. Guggenheim Museum, New York. Parmi ses expositions personnelles les plus importantes figurent celles présentées à la Hayward Gallery à Londres, au MoCA de Chicago ainsi qu'au Museum of Modern Art d’Oxford.